Le parrainage dans le cadre d’une conversation informelle

Easy_to_read_logo

Quel est l’intérêt de cet exercice?


Le parrainage peut être proposé dans des situations de la vie quotidienne.
Cet exercice montre des exemples de parrainage.
Les stagiaires remarquent qu’ils proposent très souvent leur soutien.
Parfois on apporte son soutien même sans y penser.
Les situations de la vie quotidienne sont de bons exemples de parrainage

Easy_to_read_logo

Quel peut être le rôle du co-formateur avec un handicap intellectuel?


Le co-formateur peut parler de son expérience et de son rôle de parrain.
Cela peut aider les participants à s’exprimer.
Le co-formateur peut poser des questions aux stagiaires.

Quel objectif viser?

Les participants apprennent comment identifier le besoin d’assistance d’un pair. Ils apprennent les façons d’apporter leur support dans le cadre d’une conversation informelle.

Quelle méthode utiliser?

En début de cours, les participants parlent de sujets de leurs vies personnelles. Cela peut prendre 15min. Le formateur doit les laisser parler sans les interrompre. Il peut demander au formateur assistant d’aider les participants qui ont des difficultés à faire l’exercice par eux-mêmes. Il peut les interroger sur leur week-end par exemple.

Les stagiaires pourront améliorer leurs capacités de communication durant cette discussion informelle. Cet échange permettra de faire apparaître un thème relatif au parrainage dans lequel les participants pourront s’entraider. Par exemple : un des participants raconte que son frère ne lui a pas permis de participer à une activité qui lui tenait à cœur. Le participant a accepté cette décision sans s’y opposer. Les autres participants pourraient réagir en disant qu’ils décident eux-mêmes de leurs activités. Cela peut mener à un partage d’expériences et à une équivalence de parrainage pour la personne concernée. C’est un bon entraînement pour le parrainage qu’ils devraient être capables de proposer en fin de formation.

Les participants apprennent à s’entraider durant les conversations informelles de tous les jours. Des problématiques importantes, dont ils ne parleraient pas en temps normal, peuvent émerger. Par exemple le non-respect de leurs droits.

Conseils pour le formateur / infos complémentaires

Il est conseillé de trouver du temps, à chaque cours, pour des moments d’échange lors desquels seront abordés des sujets de conversation de la vie de tous les jours. De façon générale, le meilleur moment se situe en entrée de formation.

10 – 45 mins.

 

   

Leave a Reply